Documentation

Les catégories ci-dessous vous permettent de découvrir différentes sources d’information. Cliquez sur celle de votre choix pour en apprendre davantage sur la santé et le mieux-être au travail.

Rapport de synthèse sur la santé dans le monde

Le financement des systèmes de santé, le chemin vers une couverture universelle

PasseportSanté.net

Le site PasseportSanté.net offre au grand public de l’information pratique, fiable, objective et indépendante sur la prévention de la maladie et l’acquisition de saines habitudes de vie.

Doctissimo

Doctissimo est un site Web français consacré à la santé et au bien-être.

La santé mentale au travail

La santé mentale au travail (SMT) est un programme de L’Association canadienne pour la santé mentale.

Association canadienne pour la santé mentale

L’ACSM est l’une des plus anciennes organisations bénévoles du Canada.

Foire aux questions

Programme d’aide aux employés (PAE)

Un gestionnaire peut joindre le PAE pour du soutien en tout temps, autant de fois qu'il le désire.

Tout employé couvert par le programme, et ses personnes à charge.

Le programme d’aide aux employés est un service accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Le PAE couvre l'Amérique du Nord, dont le Canada d'ouest en est.

Les intervenants du PAE sont des professionnels, membres d’un ordre reconnu, possédant une assurance responsabilité professionnelle.

L'intervenant évaluera avec un responsable du PAE la pertinence d'augmenter le nombre d'heures de consultation de l'employé. S'il y a lieu, un nombre d'heures supplémentaires sera proposé à l'employé.

Tout à fait. Il s'agit d'un service confidentiel où toute personne le désirant peut garder l'anonymat. Chacun de nos intervenants est soumis à un code de déontologie qui prévoit le respect de la confidentialité et le secret professionnel. Le supérieur hiérarchique n'est en aucun temps informé de l'utilisation du service par son employé.

Il est possible d'obtenir un service en personne, par téléphone ou par Skype, et ce, en plusieurs langues.

Il est recommandé de téléphoner le plus rapidement possible au PAE afin de discuter avec nos intervenants en gestion de crise. Nous évaluons alors la situation et envoyons, au besoin, des intervenants sur les lieux afin d'appuyer les employés et l’employeur.

Il suffit de nous transmettre les coordonnées de l'intervenant afin que nous puissions évaluer s’il répond à certains critères permettant de faire partie de notre registre d’intervenants. Le cas échéant, le client pourra utiliser ses services dans le cadre du PAE.

Il est possible, à la suite des rencontres autorisées par le PAE, de poursuivre sa démarche avec le même intervenant. C’est ce qu’on appelle l’« autoréférence ».

Il est possible de s'entretenir de la plupart des sujets dans le cadre du PAE. Cela peut concerner une simple inquiétude ou des problèmes plus importants tels que des difficultés de couple, de relations de travail, de conflits interpersonnels, de relations familiales, d’anxiété, d’insomnie, de dépression, de violence conjugale, de dépendance, etc.

Le PAE permet aussi de parler de divers problèmes de santé physique tels que le diabète, l'hypertension artérielle, la perte de poids, etc.

En nous communiquant cette incompatibilité, il nous sera possible d'évaluer la situation et, le cas échéant, de proposer au client un autre intervenant.

Il faut d'abord téléphoner au PAE, une étape d'environ 10 minutes durant laquelle un professionnel prend en note les coordonnées et la demande du client. Toute demande urgente est transmise directement à un intervenant. Si la demande n’est pas urgente, un intervenant rappelle le client dans les 24 à 48 heures après l'enregistrement de la demande, afin de lui fixer un premier rendez-vous. À la fin de chaque séance, l’intervenant convient avec son client de la date et de l’heure de la prochaine rencontre.

Oui, une heure téléphonique de conseils juridiques ou financiers est offerte dans le cadre du programme.

Oui. Optima Santé globale propose un grand nombre d’ateliers, de formations et de conférences qui répondent aux besoins de sa clientèle et qui traitent de différents sujets liés au mieux-être. Cliquez ici pour consulter la liste de nos activités.

Soutien lors d’une invalidité

Il s’agit d’une information confidentielle; cependant, vous pouvez connaître les limitations physiques empêchant votre employé de reprendre le travail ainsi que celles nécessitant un accommodement.

Bien que la reprise progressive des activités soit, dans certains cas, une mesure de réadaptation permettant un retour au travail plus rapide, l’employeur n’est pas tenu de l'offrir si l'impact négatif sur les tâches est jugé excessif. Cependant, il faut bien évaluer avec le conseiller en soutien à l’invalidité les avantages et les inconvénients d'une telle mesure.

Il faut tout d’abord s'assurer auprès de l'employé (ou du conseiller en soutien à l’invalidité) qu'une prolongation d'absence est réaliste. L’employé est tenu de justifier tout changement de cet ordre.

Non. Si vous constatez une détérioration de l’état de santé ou un taux d'absentéisme élevé chez l'un de vos employés, vous pouvez lui recommander nos services sans qu'il soit en arrêt de travail.

Chaque cas est unique. Le conseiller en soutien à l’invalidité vous guidera selon la situation de votre employé. Tout retour au travail doit être préparé, mais ne nécessite pas toujours une rencontre officielle. Vous devez toutefois vous assurer que vous, ou son gestionnaire, êtes disponible pour accueillir l’employé lors de sa première journée afin de bien l'informer de ses tâches.

Vous pouvez lui demander de faire évaluer sa condition par votre conseiller en soutien à l’invalidité, par un médecin spécialisé en médecine du travail ou par un médecin spécialiste.

Vous n’avez pas trouvé réponse à votre question?

Écrivez-nous à